Il y a quelques décennies, l'azalée de jardin était considérée comme une serre ou une plante d'intérieur, mais déjà au cours de la dernière décennie, les jardiniers ont commencé à faire pousser une plante en plein champ dans notre pays. L'azalée du buisson en fleurs est incomparable - les branches sont richement couvertes de boutons délicats de forme simple ou en éponge et de différentes nuances.

D'où venez-vous azalée du bush

Outre les couleurs blanche, rose, jaune, violette, rouge ou orange, il existe des variétés à boutons multicolores, ce qui rend les plantes encore plus décoratives. Une floraison luxuriante, soumise aux règles de la technologie agricole, dure de 3 à 10 semaines.

Le Japon, qui est considéré comme une plante nationale dans son pays, constitue la base des variétés hybrides pouvant tolérer des hivers modérés sur les terrains dégagés de la bande centrale de Russie. Les ancêtres des variétés à effet de serre sont les azalées indiennes épris de chaleur.

Le choix de l'emplacement: terrain découvert dans la région de Moscou et d'autres régions

La plantation de jeunes plants commence par la sélection d'un endroit approprié dans le jardin. Pour ceux qui sont intéressés à planter des plantes dans les banlieues, il n'y a pas de différences fondamentales. Azalea ne poussera pas dans une zone sélectionnée au hasard.

Le choix de l'emplacement dépend non seulement de la région, mais également du microclimat.

Lors du transfert de plants en pleine terre, plusieurs conditions doivent être remplies:

  • Une grande quantité de lumière est nécessaire sans lumière directe du soleil. Dans le cas contraire, le buisson cultivé commencera à lancer des boutons, la période de floraison sera considérablement réduite et les feuilles diminueront.
  • Il est recommandé de planter des espèces à feuilles persistantes dans les zones de lumière diffuse ou de pénombre.
  • Les variétés à feuilles caduques poussent bien dans les zones claires sous la canopée de grands arbres, à condition que les racines des plantes n'interfèrent pas les unes avec les autres. Comme compagnons sont les mieux adaptés ifs, thuya, épicéa, chêne, mélèze. L'aulne, le peuplier et l'érable ne conviennent pas au quartier. Leur système racinaire de surface absorbe l'humidité et la nourriture.
  • Pour atterrir près des bâtiments, l’un ou l’autre côté, sauf le sud, conviendra.

Il est nécessaire de privilégier les zones de terrain plat où l’eau ne stagne pas au printemps après la fonte des neiges.

  • Une protection contre les rafales de vent et les courants d'air est nécessaire, ils ne peuvent pas être plantés au coin des bâtiments et entre les bâtiments.
  • La proximité d'un réservoir naturel ou artificiel est parfaite - l'air humide prolongera la floraison et préservera la fraîcheur du feuillage.

Lors de la culture d'azalées de jardin pour un développement normal, la température de l'air pendant la saison de croissance devrait être de + 20 + 25 ° C - presque toutes les régions de la Russie centrale remplissent ces conditions. En hiver, les variétés de jardin peuvent résister à une vague de froid allant jusqu'à -27 ° C, avec des gelées plus fortes, la plante mourra.

Les hivers trop froids, typiques du nord de la Russie, sont destructeurs pour le bush.

Ramassez les plantes en fonction de la couleur des boutons: jaune et orange, violet avec blanc, rose avec violet et rouge avec blanc sont les meilleurs combinés.

Sol et plantation

L’azalée ne poussera bien que sur les sols meubles et acides, composés de sable, de tourbe et de conifères. L'acidité du sol doit être constamment maintenue entre 4,0 et 4,5. Pour planter, le semis convient au début du printemps, avant le mouvement du jus ou le début de l’automne - le buisson aura le temps de s’enraciner avant le début du froid dans un nouvel endroit et de supporter normalement le froid hivernal.

Les azalées de jardin ont un système racinaire peu profond, elles n'ont donc pas besoin d'un puits de plantation profond. Cependant, planter des plants a quelques nuances:

  • Creusez un trou d’atterrissage de 0,5 m de profondeur et 0,6-0,7 m de diamètre.
  • Au fond de la fosse se trouve une couche de drainage de 15 à 20 cm de sable, d’argile expansée et de briques brisées - elle acidifiera le sol. Il n'est pas souhaitable d'utiliser des matériaux calcaires (pierre concassée, chapelure), sinon l'alcalinisation du sol est inévitable, ce que les azalées ne tolèrent pas.
  • Le sol extrait de la fosse doit être mélangé avec de la tourbe, de l'humus et du sable grossier pour augmenter le mou et la perméabilité du sol.
  • Versez le mélange de sol sur la couche de drainage et placez une plantule sur la colline en contrôlant le niveau du collet - après la plantation, placez-le juste au-dessus du sol.
  • Remplissez doucement la motte de terre avec de la terre, compactez le sol autour de la plantule, si nécessaire, versez-y le sol et l'eau.
  • Pour souiller le sol autour du buisson avec de la mousse, de la tourbe, des aiguilles de pin ou de l'écorce hachée, le paillis empêchera la croissance des mauvaises herbes et préservera l'humidité vitale du sol.

Les plantes en pots peuvent être plantées tout au long de l’été, lorsqu’elles sont extraites du réservoir, le sol ne doit pas être écrasé par les racines. Les plants achetés dans des pépinières ou des centres de jardinage doivent être arrosés abondamment avant la plantation.

Il est fortement recommandé d'arroser la plante achetée en pépinière.

Vous pouvez abaisser la motte de racines dans l’eau pendant un moment, jusqu’à ce que les bulles d’air disparaissent.

Lors de l’achat, spécifiez les caractéristiques agrotechniques et vérifiez la viabilité de la brousse: ses branches doivent être élastiques, saines et résistantes. Le semis malade et faible ne réussira pas.

Paillage et vinaigrette

Pour le paillage, on utilisait de l'écorce de pin hachée, des aiguilles tombées, de la sciure de bois cuite à la vapeur, de l'argile fine, de la tourbe ou des feuilles d'arbres (à l'exception des châtaigniers et des érables).

Le paillage retient l'humidité dans le sol, empêche les mauvaises herbes de pousser, protège les racines superficielles de la surchauffe en été et du gel en hiver. Lors du paillage, le cou de la racine devrait être libre.

Sans pansement, la floraison ne sera pas abondante, et pour une croissance normale des azalées, vous avez besoin de nourriture supplémentaire. Nourrir pendant l'été devrait être un peu:

  • Au printemps, préparez une solution de molène (humus) dans un rapport de 1:10.
  • Au moment de la formation des bourgeons, passez à la deuxième alimentation avec de la molène avec l'addition d'engrais phosphore-potassium.
  • Lorsque les derniers bourgeons sont tombés, ils dépensent la troisième alimentation en phosphore et en potassium dans un rapport de 1: 2.
  • La garniture supérieure se trouve à une distance de 0,2 à 0,3 m du centre de la brousse.

Arrosage, désherbage et pulvérisation

L'arrosage des azalées pendant la saison estivale devrait être abondant. Une surface légèrement sèche du sol est un signal pour la prochaine humidité. La plante est arrosée avec de l'eau de pluie ou séparée, en ajoutant de l'acide citrique à l'eau d'irrigation une fois par mois (1 tl. Pour 2 l d'eau), ce qui augmente l'acidité du sol.

Comme pour toute autre plante, il est fortement recommandé de tenir compte de la saisonnalité lors de l'arrosage d'un buisson.

Avec le début de l'automne, les arrosages sont réduits afin de ne pas provoquer la croissance de nouvelles pousses qui n'auront pas le temps de mûrir et de geler avant l'hiver. Avant le début de l'hiver, la plante est abondamment arrosée - une irrigation à charge humide vous permettra de supporter les gelées avec des pertes minimales.

En plus de l'arrosage, l'azalée aime les pulvérisations - l'air humide est favorable aux plantes décoratives et constitue un traitement prophylactique contre les insectes nuisibles. Cependant, lors de la floraison, cette procédure doit être abandonnée, sinon des taches de fleurs apparaissent sur les fleurs, altérant ainsi l’aspect de la plante.

N'oubliez pas de désherber - pendant toute la saison de croissance, vous devez désherber plusieurs fois la parcelle. Seulement ceci doit être fait avec précaution pour ne pas endommager les racines superficielles de l'azalée.

Greffe

La transplantation est réalisée sur le même principe que l'atterrissage. Le meilleur moment pour transplanter une plante est le début du printemps. Étant donné que l'azalée est considérée comme une plante capricieuse, il est recommandé de choisir un jour approprié pour la transplantation du calendrier lunaire.

Autour du buisson repiqué il est recommandé de faire un côté de mousse ou de terre, cela aidera à retenir la neige en hiver et à protéger les racines du gel.

Taille

La taille des arbustes se fait en trois étapes:

  1. Au printemps, ils effectuent la taille sanitaire en éliminant les pousses malades et sèches. Le reste des pousses ne les touche pas - depuis la chute des boutons floraux.
  2. Pendant la floraison, les fleurs fanées sont régulièrement enlevées.
  3. Une fois les derniers boutons fanés, ils effectuent une taille formative: éliminez les pédoncules secs, raccourcissez les pousses trop longues, coupez les branches, qui épaississent beaucoup le buisson.

Les autres pousses ne sont pas raccourcies d'au plus 1/3 de la longueur totale. L'année suivante, l'azalée se divisera en un arbre qui prendra l'apparence d'une plante luxuriante et à floraison abondante.

Lorsque vous taillez un arbuste, veuillez noter que les types d’élagage dépendent de la saison.

Lors de toute taille de la coupe, couvrez-la avec un poix de jardin ou une peinture à base d'huile siccative. Le travail est effectué dans des gants de protection pour éviter les irritations de la peau - le jus de la plante est toxique.

Maladies et ravageurs

Le jardinage peut souffrir d'infections fongiques et d'insectes. La rouille, la tache des feuilles et la pourriture sont les maladies les plus souvent rencontrées. Dans la lutte contre les maladies, la pulvérisation de fongicides ou de sulfate de cuivre est efficace.

Pour prévenir les maladies, il est recommandé de traiter les arbustes au moins une fois par saison avant la floraison avec la préparation Oksihom ou après la floraison avec la solution de Fundazol.

Les solutions insecticides viennent vous aider - aidez à vous débarrasser des parasites qui empêchent la croissance et le développement complets des plantes

Les feuilles d'allégement des buissons d'azalées, dont la couleur finit par jaunir, indiquent une maladie caractéristique: la chlorose calcique. Il est traité en ajoutant des solutions à la brousse pour aider à augmenter l'acidité du sol:

  • Vinaigre de table ou de pomme - 100 ml pour 10 litres d'eau;
  • acide citrique ou oxalique - 2 c. l 10 litres d'eau.

Pas de floraison

Les jardiniers sont souvent confrontés au fait que l'azalée de jardin ne fleurit pas. Il y a plusieurs raisons à cela:

  • sol alcalin ou neutre;
  • manque de lumière diffuse;
  • manque d'humidité;
  • température de l'air élevée;
  • une nutrition insuffisante ou, au contraire, des tétées fréquentes et abondantes.

Si vous vous conformez à toutes les exigences en matière de plantation et d’entretien de la plante, vous serez comblé par une floraison abondante et prolongée.

Reproduction: culture de l’azalée de rue à partir de graines et pas seulement

L'azalée de jardin se propage par graines, boutures, marcottage et division du buisson.

Le choix de la méthode d’élevage dépend de la rapidité avec laquelle vous voulez obtenir le résultat.

Le moyen le plus simple est de poser la tige latérale sur le sol, de la fixer avec du fil métallique, de la saupoudrer de terre et d’eau régulièrement. Au bout d'un moment, il prendra racine et, au printemps prochain, un jeune arbuste pourra être séparé de la plante mère.

Les arbustes sont divisés en veines avant le début du flux de sève. À l'aide d'un objet pointu (omoplate, spatule), une partie du buisson est séparée et transplantée dans un nouvel endroit. Dans ce cas, le buisson mère doit avoir un système racinaire bien développé et plusieurs pousses en bonne santé.

La reproduction par bouturage prend de 1,5 à 4 mois à partir du moment de la bouture jusqu'à l'enracinement. Pour obtenir ce résultat, vous devez suivre les recommandations de jardiniers expérimentés:

  • Coupez les boutures apicales de 10 cm de long, retirez le bourgeon apical et les feuilles inférieures en laissant 2-3 feuilles saines.
  • Processus de tranches avec un stimulateur de croissance. Couper les boutures de 2-3 cm dans des pots individuels ou des tasses remplies d'un mélange de tourbe et de sable. Sol humidifier.
  • Couvrir les tasses avec des bouteilles en plastique avec un fond coupé pour créer des mini-serres. Une semaine après la plantation des boutures, commencez à aérer en dévissant les couvercles tous les jours ou en enlevant les cagoules pendant 10-15 minutes.
La création de micro-serres aide à maintenir la bonne température.
  • Pour que l'enracinement soit réussi, maintenez la température de l'air à + 20 + 24 ° C et ajoutez de l'eau si nécessaire, sans oublier de drainer l'excès d'eau des palettes.
  • Après l’enracinement, transplantez les boutures dans un récipient contenant un sol acide fertile.
  • Un an plus tard, atterrissez sur une place permanente dans le jardin.

Boutures de reproduction - processus fastidieux et long, mais a ses avantages. Si un voisin du pays coupe les boutures dans ses arbustes, on verra immédiatement quelle plante fleurira dans votre jardin dans 3-4 ans.

Les fans de plantes en croissance à partir de graines peuvent essayer de les faire germer dans une serre ventilée improvisée et quotidienne, en surveillant l'humidité du substrat.

Préparation aux soins d'hiver et de printemps

Les bourgeons de la prochaine année sont pondus à l'automne. Par conséquent, il est important pendant l'hiver de sauver la plante et de l'aider à survivre au gel.

Malgré la résistance relativement bonne de nombreuses variétés en hiver, il est plus prudent de couvrir l’arbuste pendant l’hiver pour que les boutons floraux, les jeunes branches et les racines superficielles soient en bonne santé:

  • Après l’irrigation par chargement d’eau, le sol sous les arbustes est recouvert d’une couche d’épaisseur de 5 à 10 cm, tandis que sous les grandes azalées, la couche de paillis peut être portée à 30 cm.
  • Branches de variétés à feuilles caduques légèrement pliées au sol et sécurisées avec du fil. Fabriquez un abri multicouche en carton ondulé, en matériaux de revêtement et en lapnik.

Lors de l’organisation de la protection hivernale, n’utilisez pas de polyéthylène ni d’autres matériaux étanches à l’air, sinon les boutons et pousses sopreyut et pourrissent.

  • Pour les variétés à feuilles persistantes, un pré-cadre est créé avant le gel du sol. Les matériaux de revêtement sur le cadre ne sont tendus que lorsque le froid est stable.
Ne pas utiliser de matériaux qui ne permettent pas l'air, sinon le buisson va pourrir

Le cadre est chauffé avec des matériaux durables ou un matériau de couverture de manière à maintenir une distance de 20-25 cm entre les murs de l’abri et de l’arbuste.Pour éliminer l’humidité, un tuyau flexible est posé sous la structure, dont l’autre extrémité est sortie.

Au début des premiers jours de printemps, vous ne devez pas vous précipiter pour ouvrir les buissons d’azalées, vous devez attendre la fonte complète de la couverture de neige sur le site. Les plantes qui ont perdu l'habitude du soleil pendant l'hiver devraient être progressivement habituées aux rayons du printemps, en les ouvrant brièvement le matin et en augmentant progressivement l'heure.

Les plantes, de différentes manières, endurent l’hiver et doivent être préparées en conséquence. Par exemple, il existe un ordre différent sur la préparation d'une gloxinia pour l'hivernage et une période de repos.

L'azalée est une plante d'extérieur exigeante. Elle doit créer certaines conditions dans lesquelles elle se sentira bien. En réponse, l’arbuste remerciera un très grand nombre de fleurs, qui ravira longtemps. Avec la plantation simultanée de plusieurs variétés d’azalées avec différentes périodes de floraison, vous pourrez profiter de l’émeute de couleurs tout au long de l’été.

Azalea Garden Plantation à feuilles caduques et de soins en plein champ

Azalées de jardin ou, comme on les appelle communément selon la classification moderne des espèces, les rhododendrons constituent une immense famille d'arbustes à fleurs qui peuvent sérieusement différer les uns des autres en taille, couleur et forme de fleurs, voire en style de vie.

De nombreuses variétés et variétés de rhododendrons cultivés peuvent:

  • être des plantes à feuilles persistantes et à feuilles caduques;
  • atteindre une hauteur de 3 mètres et s'élever au-dessus du sol de 50 à 60 cm seulement;
  • diffèrent en termes de floraison.

Mais toutes ces plantes ont des caractéristiques communes. Dans les azalées de jardin, jolies pousses gracieuses recouvertes d'écorce légère et de feuilles ovales légèrement allongées. Les plaques foliaires sont petites, denses, avec une pile perceptible. Au moment de la floraison des azalées, de la fin avril au milieu de l’été, des fleurs à corolles plates ou en forme d’entonnoir apparaissent au sommet des pousses de l’année dernière.

Selon le type et la variété, vous pourrez profiter du nuage de fleurs blanches, jaunes, roses, lilas ou violettes de trois semaines à deux mois et demi.

Les variétés d'azalées de jardin à feuilles caduques sont cultivées avec succès avant la révolution en Russie et, au début du siècle dernier, elles étaient activement utilisées pour la plantation et la décoration de parcs situés près de Moscou et de Saint-Pétersbourg. Aujourd’hui, les travaux d’élevage de botanistes du monde entier ont permis de cueillir facilement des plantes très résistantes à l’hiver, florissantes et florissantes, poussant dans la voie du milieu.

Conditions de croissance pour les azalées de jardin

L'azalée de jardin est une plante vivace à croissance plutôt lente. Ceci devrait être pris en compte lors du choix d'un lieu pour planter et soigner un jeune arbuste. Pour la première fois, les azalées ne fleurissent que 3 à 4 ans après la plantation, la croissance et le plein développement.

La température idéale pour la culture des azalées de jardin en été est de 20 à 25 ° C, ce qui est tout à fait acceptable pour la plupart des régions de la zone centrale de la Russie. En hiver, de nombreuses variétés et hybrides peuvent supporter des températures allant jusqu'à 27–32 ° C.

Pourtant, l’usine a besoin de protection et d’un soutien permanent. Lors de la planification de la plantation d'azalées de jardin, vous devez faire très attention lorsque vous choisissez le bon endroit. Dans la nature, les rhododendrons nécessitent de la lumière, mais lorsqu'ils sont exposés à la lumière directe du soleil:

  • perdre rapidement leur caractère décoratif;
  • pire forme de boutons floraux;
  • réduire le temps de floraison.

Par conséquent, pour les azalées, il est préférable de trouver un terrain plat, à l’ombre partielle, à l’abri du vent et des inondations printanières, où le buisson ne souffrira pas de la chaleur estivale, du gel et des rafales d’air froid. Pour planter des arbustes près de la maison, adaptez le mur nord, est ou ouest.

Les rhododendrons poussent bien à proximité de grands arbres. Certes, il faut garder à l’esprit que les racines des plantes n’interfèrent pas les unes avec les autres. À côté de l'azalée du jardin, des épinettes avec un système racinaire central, des tilleuls à petites feuilles et des chênes se sentent bien.

Pour les azalées, quartier utile avec des étangs de jardin et de parc. Ici, grâce à l'humidification naturelle de l'air, la plante fleurit plus longtemps et son feuillage garde sa fraîcheur.

Planter une azalée de jardin

Le meilleur moment pour repiquer ou planter des azalées de jardin est le début du printemps, lorsque la plante n’a pas commencé une période de mouvement actif de la sève. Si, pour une raison quelconque, les rhododendrons ne sont pas plantés au début de la saison de croissance, cela peut être fait en septembre. Pour les jours et les semaines chauds restants, la brousse aura le temps de s'acclimater et de réussir perezimuet.

Les azalées qui poussent en terrain découvert ont un système racinaire superficiel. Par conséquent, un puits de plantation profond pour les arbustes n'est pas nécessaire, mais la préparation d'un substrat fertile lâche est nécessaire:

  1. La profondeur de la fosse ne doit pas dépasser 50 cm.
  2. Dans le même temps, la largeur doit être supérieure de 20 à 30 cm à la profondeur.

Au fond, une puissante couche de drainage est constituée de fragments de brique rouge, de grandes argiles expansées et de sable. Il est impossible d'utiliser des miettes de calcaire, car ce minéral modifie progressivement l'acidité du sol et peut provoquer le dépérissement et la mort de l'azalée de jardin déjà établie.

Le sol retiré de la fosse d'atterrissage est débarrassé de la pelouse, puis ajouté:

  • tourbe, débarrassée des inclusions grossières;
  • l'humus;
  • sable et autres composants nécessaires pour assurer le décollement et la structure du substrat.

Avant de plonger un semis dans la fosse, une petite quantité de sol préparé est versée au centre de la couche de drainage. Sur elle, posez doucement les racines de l’arbuste de manière à ce que le collet de l’azalée, lors du remblayage, reste nécessairement au-dessus du sol. Le sol autour de la plante est compacté et hydraté. Si le sol est un âne, il est versé et la surface est richement paillée sur le dessus.

Si vous devez planter une azalée de jardin, achetée dans une pépinière ou un magasin, son système racinaire doit être réactivé, descendu dans l'eau ou arrosé abondamment avant la plantation.

Les plants avec un système racinaire fermé tolèrent plus facilement la transplantation, alors que leurs racines n'ont pas besoin d'être nettoyées du sol existant, mais il est utile de vérifier la santé des racines et d'éliminer celles qui sont endommagées.

Entretien de l'azalée de jardin après la plantation

Pendant toute la saison de croissance, les azalées de jardin nécessitent un arrosage abondant. Humidifiez le sol immédiatement après le séchage de la couche de surface. Il est préférable d'irriguer l'eau de pluie ou les eaux séparées. Pour maintenir l’acidité accrue du sol, de l’acide citrique ou un autre acide comestible est ajouté à l’humidité de l’irrigation une fois par mois.

Lors des journées chaudes, en plus de la floraison de l'azalée, les arbustes peuvent être arrosés d'eau tiède afin de favoriser la décoration et la prévention des parasites et des champignons.

À la fin de l'été, les arrosages sont réduits, ce qui provoque la fin de la croissance de l'arbuste et améliore sa préparation à l'hiver. Dans le même but, les applications d'arrêt de l'alimentation sont arrêtées, en particulier si des agents granulaires à longue durée d'action ont été utilisés à cette fin.

Les soins pour l’azalée de jardin comprennent le paillage, conçu pour protéger les racines de la plante du dessèchement en été et du gel en hiver. Dans un tel abri, les mauvaises herbes s'aggravent et ralentissent, ce qui permet d'économiser de l'humidité. Une couche de paillis avec des aiguilles de pin, de la sciure de bois cuite à la vapeur, de l'herbe fauchée déchiquetée ou même de la petite argile expansée selon les besoins est reconstituée et restaurée, mais ne recouvre pas le cou de la racine de la plante.

Il est impossible de maintenir les arbustes à fleurs avec un seul arrosage. Par conséquent, l'azalée est nourrie au moins trois fois par an.

  • Au début du printemps, les plantes arrosaient avec un extrait de molène ou d'humus.
  • Avant le début de la période de floraison des azalées, à l'exception de l'azote, l'arbuste a besoin de potassium et de phosphore en quantités égales.
  • Après que la majorité des inflorescences se sont fanées, la plante est arrosée avec un mélange d'engrais phosphatés et potassiques dans un rapport de 1: 2.

Les plantes d’azalée de jardin ont une attitude très négative à l’égard du sol, notamment du chlore et de la chaux. Il ne devrait pas être utilisé pour l'habillage et populaire parmi les jardiniers à la cendre.

Pendant les soins des azalées, l’arrosage et l’alimentation ne se font pas à la racine, mais à une distance d’au moins 20 cm du centre de la brousse, ce qui permet d’apporter de l’humidité et des nutriments aux zones les plus actives du système racinaire en surface de cette culture de jardin.

Élagage des azalées pour la culture dans le jardin

La plante commence le printemps avec des boutons floraux déjà formés. Ainsi, après l'hivernage, seule la taille sanitaire des azalées est effectuée dans le jardin après élimination des pousses sèches et malades.

La formation d'arbustes réalisée après le dépérissement des fleurs. Pendant la procédure, les pédoncules secs et les branches excessivement allongées sont coupés. Si l'élagage des azalées pendant plusieurs années ne dissipe pas l'attention, le buisson envahit progressivement, les pousses bloquent l'accès à la lumière et à l'air, ce qui entraîne le développement de maladies et d'insectes nuisibles.

Lors de la taille des azalées, il est important de se rappeler que les bourgeons sont pondus sur les pousses annuelles afin que la croissance de cette année ne soit pas affectée. Après la taille, le chanvre de grande taille est traité avec de la poix de jardin.

Les jeunes arbustes âgés de moins de 3 ans ne peuvent pas être formés, ne procédant qu'à l'enlèvement des pousses mortes.

Soins d'hiver pour les azalées

La floraison future dépend des soins apportés aux azalées pendant un an, ainsi que de la façon dont la plante perezimuet. Certaines variétés de rhododendrons de jardin peuvent survivre aux hivers russes sans abris, mais garantir la santé des arbustes ne fonctionnera pas dans ce cas:

  1. Les premiers à souffrir du froid sont les boutons floraux situés aux extrémités des pousses.
  2. Avec un manque de neige, non seulement les jeunes branches gèlent parfois, mais aussi le système racinaire.

Pour protéger les plantes, les préparatifs hivernaux commencent en automne avec un arrosage abondant du sol sous les arbustes d'azalées du jardin. Ensuite, le cercle de base est recouvert d'une couche supplémentaire de paillis, pour laquelle des aiguilles de pin, de la tourbe ou des feuilles mortes sont prélevées. Une couche de cette protection pour les petites plantes peut atteindre 5 à 10 cm et remplit jusqu'à 30 cm d'isolant sous de grands buissons.

Branches de variétés à feuilles caduques poussant dans des azalées de plein champ:

  • légèrement incliné au sol;
  • fixé avec du fil;
  • couvrir avec du carton ondulé, des matériaux spéciaux ou une autre couche d'épicéa ou de tourbe.

Couvrir les azalées avec un film ou d'autres matériaux étanches à l'air ne vaut pas la peine, car il existe un risque élevé de développement de bourgeons pourris et pourris et de jeunes pousses.

Les plantes à feuilles persistantes d'azalée recouvrent le cadre précédemment fabriqué afin de ne pas endommager les pousses et les futurs bourgeons. À l'intérieur de l'abri de la plante ne devrait pas être contraint. Et isoler la construction avec un matériau de toiture ou des matériaux non tissés n’est nécessaire que dans le cas de temps frais et stable; si cela se fait par temps chaud, la perte de certaines fleurs ne sera pas évitée au printemps prochain.

Prendre soin des azalées en hiver consiste à protéger les plantes du vent et de l'humidité qui se condense lors du dégel. Si l'hiver n'est pas enneigé, les arbustes doivent être encore mieux protégés en créant des congères artificielles à la base. Pendant la saison des pluies, les azalées recouvrent le film de manière lâche, ce qui laisse une possibilité de libération d'humidité.

À l’arrivée du printemps, les abris ne sont retirés qu’après la fonte de la couverture de neige et l’établissement de températures moyennes moyennes positives.

Lors de l’acclimatation et des soins apportés aux azalées, ils sont surveillés en permanence pour éviter les coups de soleil sur les tissus délicats et le flétrissement de la plante qui manque de nutrition et d’humidité.

Les azalées de jardin sont une culture reconnaissante. Les arbustes répondent toujours avec une floraison luxuriante et une croissance conforme aux techniques agrotechniques de la croissance des azalées dans le jardin et à des soins compétents et réguliers. Quelle que soit la région où vit un jardinier, vous pouvez trouver aujourd'hui de nombreuses variétés d’azalées aux couleurs et aux époques de floraison différentes.

Vidéo sur les rhododendrons - azalées dans le jardin

Il y a quelques décennies, l'azalée de jardin était considérée comme une serre ou une plante d'intérieur, mais déjà au cours de la dernière décennie, les jardiniers ont commencé à faire pousser une plante en plein champ dans notre pays. L'azalée du buisson en fleurs est incomparable - les branches sont richement couvertes de boutons délicats de forme simple ou en éponge et de différentes nuances.

D'où venez-vous azalée du bush

Outre les couleurs blanche, rose, jaune, violette, rouge ou orange, il existe des variétés à boutons multicolores, ce qui rend les plantes encore plus décoratives. Une floraison luxuriante, soumise aux règles de la technologie agricole, dure de 3 à 10 semaines.

Le Japon, qui est considéré comme une plante nationale dans son pays, constitue la base des variétés hybrides pouvant tolérer des hivers modérés sur les terrains dégagés de la bande centrale de Russie. Les ancêtres des variétés à effet de serre sont les azalées indiennes épris de chaleur.

Le choix de l'emplacement: terrain découvert dans la région de Moscou et d'autres régions

La plantation de jeunes plants commence par la sélection d'un endroit approprié dans le jardin. Pour ceux qui sont intéressés à planter des plantes dans les banlieues, il n'y a pas de différences fondamentales. Azalea ne poussera pas dans une zone sélectionnée au hasard.

Le choix de l'emplacement dépend non seulement de la région, mais également du microclimat.

Lors du transfert de plants en pleine terre, plusieurs conditions doivent être remplies:

  • Une grande quantité de lumière est nécessaire sans lumière directe du soleil. Dans le cas contraire, le buisson cultivé commencera à lancer des boutons, la période de floraison sera considérablement réduite et les feuilles diminueront.
  • Il est recommandé de planter des espèces à feuilles persistantes dans les zones de lumière diffuse ou de pénombre.
  • Les variétés à feuilles caduques poussent bien dans les zones claires sous la canopée de grands arbres, à condition que les racines des plantes n'interfèrent pas les unes avec les autres. Comme compagnons sont les mieux adaptés ifs, thuya, épicéa, chêne, mélèze. L'aulne, le peuplier et l'érable ne conviennent pas au quartier. Leur système racinaire de surface absorbe l'humidité et la nourriture.
  • Pour atterrir près des bâtiments, l’un ou l’autre côté, sauf le sud, conviendra.

Il est nécessaire de privilégier les zones de terrain plat où l’eau ne stagne pas au printemps après la fonte des neiges.

  • Une protection contre les rafales de vent et les courants d'air est nécessaire, ils ne peuvent pas être plantés au coin des bâtiments et entre les bâtiments.
  • La proximité d'un réservoir naturel ou artificiel est parfaite - l'air humide prolongera la floraison et préservera la fraîcheur du feuillage.

Lors de la culture d'azalées de jardin pour un développement normal, la température de l'air pendant la saison de croissance devrait être de + 20 + 25 ° C - presque toutes les régions de la Russie centrale remplissent ces conditions. En hiver, les variétés de jardin peuvent résister à une vague de froid allant jusqu'à -27 ° C, avec des gelées plus fortes, la plante mourra.

Les hivers trop froids, typiques du nord de la Russie, sont destructeurs pour le bush.

Le groupe de look le plus décoratif atterrissant. Lorsque vous êtes placé dans un jardin, ne plantez pas d'espèces à feuilles persistantes et à feuilles caduques à proximité, pour les variétés hautes, prenez le centre de la parcelle, les plus courtes, le bord proche.

Ramassez les plantes en fonction de la couleur des boutons: jaune et orange, violet avec blanc, rose avec violet et rouge avec blanc sont les meilleurs combinés.

Sol et plantation

L’azalée ne poussera bien que sur les sols meubles et acides, composés de sable, de tourbe et de conifères. L'acidité du sol doit être constamment maintenue entre 4,0 et 4,5. Pour planter, le semis convient au début du printemps, avant le mouvement du jus ou le début de l’automne - le buisson aura le temps de s’enraciner avant le début du froid dans un nouvel endroit et de supporter normalement le froid hivernal.

Les azalées de jardin ont un système racinaire peu profond, elles n'ont donc pas besoin d'un puits de plantation profond. Cependant, planter des plants a quelques nuances:

  • Creusez un trou d’atterrissage de 0,5 m de profondeur et 0,6-0,7 m de diamètre.
  • Au fond de la fosse se trouve une couche de drainage de 15 à 20 cm de sable, d’argile expansée et de briques brisées - elle acidifiera le sol. Il n'est pas souhaitable d'utiliser des matériaux calcaires (pierre concassée, chapelure), sinon l'alcalinisation du sol est inévitable, ce que les azalées ne tolèrent pas.
  • Le sol extrait de la fosse doit être mélangé avec de la tourbe, de l'humus et du sable grossier pour augmenter le mou et la perméabilité du sol.
  • Versez le mélange de sol sur la couche de drainage et placez une plantule sur la colline en contrôlant le niveau du collet - après la plantation, placez-le juste au-dessus du sol.
  • Remplissez doucement la motte de terre avec de la terre, compactez le sol autour de la plantule, si nécessaire, versez-y le sol et l'eau.
  • Pour souiller le sol autour du buisson avec de la mousse, de la tourbe, des aiguilles de pin ou de l'écorce hachée, le paillis empêchera la croissance des mauvaises herbes et préservera l'humidité vitale du sol.

Les plantes en pots peuvent être plantées tout au long de l’été, lorsqu’elles sont extraites du réservoir, le sol ne doit pas être écrasé par les racines. Les plants achetés dans des pépinières ou des centres de jardinage doivent être arrosés abondamment avant la plantation.

Il est fortement recommandé d'arroser la plante achetée en pépinière.

Vous pouvez abaisser la motte de racines dans l’eau pendant un moment, jusqu’à ce que les bulles d’air disparaissent.

Achetez des plants dans un conteneur en vrac, dont les dimensions correspondent à la taille totale de la plante. Dans de petits conteneurs, les racines ne se développent pas bien.

Lors de l’achat, spécifiez les caractéristiques agrotechniques et vérifiez la viabilité de la brousse: ses branches doivent être élastiques, saines et résistantes. Le semis malade et faible ne réussira pas.

Paillage et vinaigrette

Pour le paillage, on utilisait de l'écorce de pin hachée, des aiguilles tombées, de la sciure de bois cuite à la vapeur, de l'argile fine, de la tourbe ou des feuilles d'arbres (à l'exception des châtaigniers et des érables).

Le paillage retient l'humidité dans le sol, empêche les mauvaises herbes de pousser, protège les racines superficielles de la surchauffe en été et du gel en hiver. Lors du paillage, le cou de la racine devrait être libre.

Sans pansement, la floraison ne sera pas abondante, et pour une croissance normale des azalées, vous avez besoin de nourriture supplémentaire. Nourrir pendant l'été devrait être un peu:

  • Au printemps, préparez une solution de molène (humus) dans un rapport de 1:10.
  • Au moment de la formation des bourgeons, passez à la deuxième alimentation avec de la molène avec l'addition d'engrais phosphore-potassium.
  • Lorsque les derniers bourgeons sont tombés, ils dépensent la troisième alimentation en phosphore et en potassium dans un rapport de 1: 2.
  • La garniture supérieure se trouve à une distance de 0,2 à 0,3 m du centre de la brousse.

Lors de la fabrication d’engrais complexes, il est nécessaire de s’assurer qu’ils ne contiennent pas de chlore et de chaux. Il est également impossible d'utiliser de la cendre de bois, car elle modifie l'acidité du sol et la réduit.

Arrosage, désherbage et pulvérisation

L'arrosage des azalées pendant la saison estivale devrait être abondant. Une surface légèrement sèche du sol est un signal pour la prochaine humidité. La plante est arrosée avec de l'eau de pluie ou séparée, en ajoutant de l'acide citrique à l'eau d'irrigation une fois par mois (1 tl. Pour 2 l d'eau), ce qui augmente l'acidité du sol.

Comme pour toute autre plante, il est fortement recommandé de tenir compte de la saisonnalité lors de l'arrosage d'un buisson.

Avec le début de l'automne, les arrosages sont réduits afin de ne pas provoquer la croissance de nouvelles pousses qui n'auront pas le temps de mûrir et de geler avant l'hiver. Avant le début de l'hiver, la plante est abondamment arrosée - une irrigation à charge humide vous permettra de supporter les gelées avec des pertes minimales.

En plus de l'arrosage, l'azalée aime les pulvérisations - l'air humide est favorable aux plantes décoratives et constitue un traitement prophylactique contre les insectes nuisibles. Cependant, lors de la floraison, cette procédure doit être abandonnée, sinon des taches de fleurs apparaissent sur les fleurs, altérant ainsi l’aspect de la plante.

N'oubliez pas de désherber - pendant toute la saison de croissance, vous devez désherber plusieurs fois la parcelle. Seulement ceci doit être fait avec précaution pour ne pas endommager les racines superficielles de l'azalée.

Greffe

La transplantation est réalisée sur le même principe que l'atterrissage. Le meilleur moment pour transplanter une plante est le début du printemps. Étant donné que l'azalée est considérée comme une plante capricieuse, il est recommandé de choisir un jour approprié pour la transplantation du calendrier lunaire.

La profondeur d'atterrissage doit être maintenue au même niveau.

Autour du buisson repiqué il est recommandé de faire un côté de mousse ou de terre, cela aidera à retenir la neige en hiver et à protéger les racines du gel.

Taille

La taille des arbustes se fait en trois étapes:

  1. Au printemps, ils effectuent la taille sanitaire en éliminant les pousses malades et sèches. Le reste des pousses ne les touche pas - depuis la chute des boutons floraux.
  2. Pendant la floraison, les fleurs fanées sont régulièrement enlevées.
  3. Une fois les derniers boutons fanés, ils effectuent une taille formative: éliminez les pédoncules secs, raccourcissez les pousses trop longues, coupez les branches, qui épaississent beaucoup le buisson.

Les autres pousses ne sont pas raccourcies d'au plus 1/3 de la longueur totale. L'année suivante, l'azalée se divisera en un arbre qui prendra l'apparence d'une plante luxuriante et à floraison abondante.

Lorsque vous taillez un arbuste, veuillez noter que les types d’élagage dépendent de la saison.

Lors de toute taille de la coupe, couvrez-la avec un poix de jardin ou une peinture à base d'huile siccative. Le travail est effectué dans des gants de protection pour éviter les irritations de la peau - le jus de la plante est toxique.

L'azalée est une espèce végétale à croissance lente qui atteint sa maturité vers 3 ou 4 ans. Par conséquent, les jeunes buissons ne se forment pas, mais effectuent uniquement une taille sanitaire.

Maladies et ravageurs

Le jardinage peut souffrir d'infections fongiques et d'insectes. La rouille, la tache des feuilles et la pourriture sont les maladies les plus souvent rencontrées. Dans la lutte contre les maladies, la pulvérisation de fongicides ou de sulfate de cuivre est efficace.

Pour prévenir les maladies, il est recommandé de traiter les arbustes au moins une fois par saison avant la floraison avec la préparation Oksihom ou après la floraison avec la solution de Fundazol.

Les solutions insecticides viennent vous aider - aidez à vous débarrasser des parasites qui empêchent la croissance et le développement complets des plantes

Les feuilles d'allégement des buissons d'azalées, dont la couleur finit par jaunir, indiquent une maladie caractéristique: la chlorose calcique. Il est traité en ajoutant des solutions à la brousse pour aider à augmenter l'acidité du sol:

  • Vinaigre de table ou de pomme - 100 ml pour 10 litres d'eau;
  • acide citrique ou oxalique - 2 c. l 10 litres d'eau.

Pour arroser 1 carré. besoin de 10 litres de solution. La tourbe conviendra comme acidifiant du sol (1,5 kg par mètre carré).

Pas de floraison

Les jardiniers sont souvent confrontés au fait que l'azalée de jardin ne fleurit pas. Il y a plusieurs raisons à cela:

  • sol alcalin ou neutre;
  • manque de lumière diffuse;
  • manque d'humidité;
  • température de l'air élevée;
  • une nutrition insuffisante ou, au contraire, des tétées fréquentes et abondantes.

Si vous vous conformez à toutes les exigences en matière de plantation et d’entretien de la plante, vous serez comblé par une floraison abondante et prolongée.

Reproduction: culture de l’azalée de rue à partir de graines et pas seulement

L'azalée de jardin se propage par graines, boutures, marcottage et division du buisson.

Le choix de la méthode d’élevage dépend de la rapidité avec laquelle vous voulez obtenir le résultat.

Le moyen le plus simple est de poser la tige latérale sur le sol, de la fixer avec du fil métallique, de la saupoudrer de terre et d’eau régulièrement. Au bout d'un moment, il prendra racine et, au printemps prochain, un jeune arbuste pourra être séparé de la plante mère.

Les arbustes sont divisés en veines avant le début du flux de sève. À l'aide d'un objet pointu (omoplate, spatule), une partie du buisson est séparée et transplantée dans un nouvel endroit. Dans ce cas, le buisson mère doit avoir un système racinaire bien développé et plusieurs pousses en bonne santé.

La reproduction par bouturage prend de 1,5 à 4 mois à partir du moment de la bouture jusqu'à l'enracinement. Pour obtenir ce résultat, vous devez suivre les recommandations de jardiniers expérimentés:

  • Coupez les boutures apicales de 10 cm de long, retirez le bourgeon apical et les feuilles inférieures en laissant 2-3 feuilles saines.
  • Processus de tranches avec un stimulateur de croissance. Couper les boutures de 2-3 cm dans des pots individuels ou des tasses remplies d'un mélange de tourbe et de sable. Sol humidifier.
  • Couvrir les tasses avec des bouteilles en plastique avec un fond coupé pour créer des mini-serres. Une semaine après la plantation des boutures, commencez à aérer en dévissant les couvercles tous les jours ou en enlevant les cagoules pendant 10-15 minutes.

La création de micro-serres aide à maintenir la bonne température.

  • Pour que l'enracinement soit réussi, maintenez la température de l'air à + 20 + 24 ° C et ajoutez de l'eau si nécessaire, sans oublier de drainer l'excès d'eau des palettes.
  • Après l’enracinement, transplantez les boutures dans un récipient contenant un sol acide fertile.
  • Un an plus tard, atterrissez sur une place permanente dans le jardin.

Boutures de reproduction - processus fastidieux et long, mais a ses avantages. Si un voisin du pays coupe les boutures dans ses arbustes, on verra immédiatement quelle plante fleurira dans votre jardin dans 3-4 ans.

La méthode de sélection des semences n’est pratiquement pas utilisée par les jardiniers - cette méthode de reproduction devra attendre longtemps avant la première floraison.

Les fans de plantes en croissance à partir de graines peuvent essayer de les faire germer dans une serre ventilée improvisée et quotidienne, en surveillant l'humidité du substrat.

Préparation aux soins d'hiver et de printemps

Les bourgeons de la prochaine année sont pondus à l'automne. Par conséquent, il est important pendant l'hiver de sauver la plante et de l'aider à survivre au gel.

Malgré la résistance relativement bonne de nombreuses variétés en hiver, il est plus prudent de couvrir l’arbuste pendant l’hiver pour que les boutons floraux, les jeunes branches et les racines superficielles soient en bonne santé:

  • Après l’irrigation par chargement d’eau, le sol sous les arbustes est recouvert d’une couche d’épaisseur de 5 à 10 cm, tandis que sous les grandes azalées, la couche de paillis peut être portée à 30 cm.
  • Branches de variétés à feuilles caduques légèrement pliées au sol et sécurisées avec du fil. Fabriquez un abri multicouche en carton ondulé, en matériaux de revêtement et en lapnik.

Lors de l’organisation de la protection hivernale, n’utilisez pas de polyéthylène ni d’autres matériaux étanches à l’air, sinon les boutons et pousses sopreyut et pourrissent.

  • Pour les variétés à feuilles persistantes, un pré-cadre est créé avant le gel du sol. Les matériaux de revêtement sur le cadre ne sont tendus que lorsque le froid est stable.

Ne pas utiliser de matériaux qui ne permettent pas l'air, sinon le buisson va pourrir

Le cadre est chauffé avec des matériaux durables ou un matériau de couverture de manière à maintenir une distance de 20-25 cm entre les murs de l’abri et de l’arbuste.Pour éliminer l’humidité, un tuyau flexible est posé sous la structure, dont l’autre extrémité est sortie.

Au début des premiers jours de printemps, vous ne devez pas vous précipiter pour ouvrir les buissons d’azalées, vous devez attendre la fonte complète de la couverture de neige sur le site. Les plantes qui ont perdu l'habitude du soleil pendant l'hiver devraient être progressivement habituées aux rayons du printemps, en les ouvrant brièvement le matin et en augmentant progressivement l'heure.

Les plantes, de différentes manières, endurent l’hiver et doivent être préparées en conséquence. Par exemple, il existe un ordre différent sur la préparation d'une gloxinia pour l'hivernage et une période de repos.

La première fois, il vaut mieux ouvrir les buissons par temps nuageux.

L'azalée est une plante d'extérieur exigeante. Elle doit créer certaines conditions dans lesquelles elle se sentira bien. En réponse, l’arbuste remerciera un très grand nombre de fleurs, qui ravira longtemps. Avec la plantation simultanée de plusieurs variétés d’azalées avec différentes périodes de floraison, vous pourrez profiter de l’émeute de couleurs tout au long de l’été.

Si vous pensez que les azalées ne sont que des fleurs d'intérieur ou des fleurs de serre, vous vous trompez profondément. Il s'avère qu'il existe des variétés résistantes à l'hiver de cette belle plante, qui maintiennent calmement des températures sous zéro jusqu'à –27 ° C. Pour que vous puissiez déterminer exactement quels types d'azalées vous pouvez cultiver dans votre jardin, nous allons essayer de vous expliquer en détail comment planter et entretenir ce magnifique arbuste.

Planter des azalées

L'azalée est une plante capricieuse et exigeante. Toutes les conditions de croissance sont importantes pour cela: lumière, température, composition du sol. La lumière doit être au maximum, mais l'azalée ne tolère pas la lumière directe du soleil - lorsqu'elle frappe la plante, elle s'affaiblit, les feuilles se ratatinent et les boutons tombent. Par conséquent, il est nécessaire de choisir des endroits avec de la pénombre ou de la lumière diffuse. Ceci s'applique aux espèces d'azalées à feuilles persistantes (par exemple, l'azalée japonaise). Les azalées à feuilles caduques préfèrent un endroit à la fois lumineux et protégé sous les arbres.

Le prochain facteur important dans la croissance des azalées est le choix approprié de la couverture du sol. Le mélange de sol peut être sélectionné indépendamment (un sol meuble et acide contenant du sol de conifères, du sable et de la tourbe est nécessaire) ou acheté dans des magasins contenant des azalées. Le système racinaire de l’azalée étant superficiel, il suffit au besoin de remplacer 40 à 50 cm de la couche de sol fertile supérieure.

Les semis peuvent être plantés tout au long de la saison estivale. Dans d'autres cas, les semis ont lieu au printemps. Le semis est planté dans une fosse de 70 cm de largeur et de 50 cm de profondeur.Avant d'introduire un sol fertile, nous organisons un drainage à la profondeur de la fosse de sable grossier et de briques concassées. L'épaisseur de la couche de drainage doit être d'environ 15 à 20 cm si vous plantez de l'azalée dans un trou plus profond, puis d'environ 30 à 40 cm. Il est fortement déconseillé d'utiliser le calcaire comme drainage - il rend le sol moins acide, l'alcalise. Après la plantation, le semis est abondamment arrosé et nous devons pailler le sol autour de lui, en utilisant des aiguilles tombées, de la mousse, de l'écorce broyée et de la tourbe comme paillis. Une telle protection retiendra l'humidité dans le sol, empêchera la croissance des mauvaises herbes et protégera les racines d'azalée des gelées d'hiver.

Elevage d'azalées

L'azalée se propage par graines et boutures. La dernière méthode est plus rapide, alors considérez-la exactement.

Propagation des boutures d’azalées Pour cette méthode de reproduction, choisir des boutures apicales d’azalées. Mieux encore, ils prennent racine au printemps - en mars et avril. Couper les boutures de la plante mère jusqu'à 10 cm, tandis que le bourgeon apical et les feuilles non développées doivent être supprimés. Nous enlevons également les feuilles inférieures, à condition qu'il y ait 2 ou 3 feuilles intactes et en bonne santé sur le manche. Coupez la coupe inférieure avec un ciseau tranchant à un angle (environ 45 °) et saupoudrez-la avec un stimulateur (pour accélérer la formation de racines). Cela est nécessaire pour augmenter le nombre de boutures survivantes. Ensuite, les boutures sont placées dans de petits récipients munis d’un trou de vidange (vous pouvez pour cela utiliser des gobelets jetables d’une contenance de 10 ml), remplies de tourbe de haute tourbe et pulvérisées. La bouture doit être coupée dans le sol à une profondeur de 2 à 3 cm. Après avoir placé les boutures dans les conteneurs, couvrez-les d'un film (le film ne doit pas toucher les boutures).

L'enracinement des boutures dépend d'un certain nombre de facteurs. D'abord sur la température. La température optimale de l'air pour le développement du système racinaire sera de 18 ° C, pour le sol - 22 ° C. Afin de maintenir la température optimale, il est conseillé de placer les récipients sur le fond chauffé. Dans le futur (après une semaine de temps), vous aurez besoin d'aérer en permanence les boutures. La tourbe élevée, que nous avons utilisée comme substrat, devrait être humide. Pour les boutures devront prendre soin d'environ 1,5 mois, alors ils vont prendre racine et ils peuvent être transplantés dans le sol.

Soins Azalea

Les soins pour l'azalée de jardin sont une taille opportune, un arrosage approprié, une fertilisation et une couverture pour l'hiver.

L'élagage L'élagage est fait après que la plante s'est évanouie, après environ deux semaines. Lors de la taille, nous éliminons complètement les pousses fanées ou fortement épaissies, les autres pousses sont élaguées au tiers de leur longueur environ. Pour que l'azalée du jardin reste luxuriante et l'année prochaine, elle soit bien ramifiée, nous élaguerons tout le pourtour de l'arbuste. Endroits coupent la peinture fondante sur la graine de lin ou de jardin. Pour réserver un plus grand nombre de boutons floraux, il est également conseillé de retirer les fleurs complètement fanées du buisson.

Arrosage Arrosez abondamment et pulvérisez les azalées de jardin, car si vous les séchez, vous ne pourrez plus les sauver. Mais il est important qu'ils ne débordent pas trop! Par exemple, un arrosage abondant de la plante est nécessaire lors de la floraison. En même temps, au moment de la floraison, l’azalée ne doit pas être pulvérisée afin que ses belles fleurs ne se tachent pas. En automne, lorsque l'air est humide, les arrosages doivent être limités et, avant le début de l'hiver, il est nécessaire d'arroser uniquement en cas de temps sec et stable.

Top dressing Les jeunes plants d'azalées de jardin sont nourris au printemps avec une solution de molène et, après la floraison, avec un mélange d'engrais phosphore-potassium (rapport 1: 2). Les arbustes adultes sont nourris au début du printemps avec un mélange d’engrais complexes à action prolongée. Lors de l’alimentation, les engrais sont fabriqués non pas à la racine du buisson, mais à une courte distance de celui-ci (à environ 20 cm du centre du buisson). Nous concentrons votre attention sur le fait que les azalées de jardin, comme les autres rhododendrons, ne sont pas des mélanges appropriés d’engrais contenant de la chaux et du chlore.

Abritant pour le jardin d'hiver azalea n'aime pas un soleil d'hiver fort, qui peut facilement détruire les racines de cette plante. Par conséquent, tous les types d’azalées résistants à l’hiver doivent être arrosés abondamment à la fin de l’automne, jusqu’à ce que le sol soit complètement gelé. Ensuite, les variétés à feuilles persistantes se couvrent de branches d’épinettes de conifères, les variétés plus petites peuvent également être recouvertes de feuilles de chêne. Les branches des espèces à feuilles caduques se plient aussi près que possible du sol, de sorte que pendant l'hiver, elles seront sous la neige.

Types et variétés d'azalées

L'azalée japonaise (Azalea japonica) et l'azalée à feuilles caduques sont bien établies dans nos parcelles de jardin ouvertes - elles peuvent résister aux gelées hivernales jusqu'à –27 ° C. La plupart des variétés d’azalées indiennes sont des plantes d’intérieur, elles ne tolèrent pas nos gelées en plein air. Voici les types d'azalées les plus populaires, ainsi que leurs photos:

Les arbustes japonais Azushea Marushka se développent lentement, atteignent 50 cm de hauteur. Fleurs en mai, inflorescences sur une plante de couleur rouge juteuse. Plantés de préférence dans des endroits semi-sombres avec un sol acide et modérément humide.

Azalea Japanese Peticout Comme la variété Marushka, la plante peut atteindre une hauteur de 50 cm et fleurir en mai. Fleurs à inflorescences roses. Sans arrosage abondant, les feuilles tombent de la plante.

Azalea Japanese Ledikanense Une autre variété d'azalées japonaises. Les conditions et l'apparence de croissance sont similaires aux deux variétés précédentes. Fleurs sur la nuance de la plante de pourpre.

Azalea Schneeperle japonaise Cette variété se distingue des variétés précédentes par des inflorescences de blanc. La brousse est incroyablement belle en mai, au moment de la floraison.

Azalea Japanese Geisha Orange Pétales de fleurs de cette catégorie de couleur orange, le buisson n'aime pas beaucoup le séchage excessif du sol.

Azalea est un hybride à grandes fleurs à feuilles caduques, atteignant 1,5 m de hauteur et 2 mois au maximum, au moment de la floraison, la plante est entièrement recouverte de fleurs.

Je voudrais également suggérer comment choisir le bon azalée résistant à l'hiver lors de l'achat. Dans les magasins spécialisés, les variétés résistantes à l'hiver sont généralement vendues au printemps et les variétés d'intérieur (telles que l'azalée indienne) sont disponibles toute l'année. En outre, les variétés de jardin ressemblent à de petits arbustes d’une hauteur de 20 à 25 cm, avec un petit nombre de feuilles et des boutons floraux à peine perceptibles. Les azalées de la maison sont déjà en vente, déjà en fleurs, avec de belles grandes feuilles, et la plante ne peut atteindre que 10 cm de hauteur.

Selon la classification moderne, l'azalée de jardin est appelée rhododendron. Cette famille comprend un grand nombre d'espèces qui se distinguent par la beauté et la splendeur de leur floraison. Toutes ces variétés peuvent avoir des différences significatives entre elles:

  1. Les arbustes peuvent être à feuilles caduques ou à feuilles persistantes.
  2. Être en hauteur de un demi mètre à trois mètres.
  3. Différence dans le moment de la floraison.

Azalea Garden pousse dans les climats tempérés. Certaines variétés de rhododendrons ne peuvent pousser que dans les régions froides. La hauteur de la plante et le diamètre de l’azalée calice du jardin peuvent varier considérablement.

L'azalée de jardin classique ressemble à ceci:

  1. Les pousses des plantes sont très délicates et fragiles et couvertes d'écailles. De telles branches sont très facilement sujettes à des dommages mécaniques et nécessitent un soin particulier.
  2. Les pousses d'azalée du Japon sont recouvertes d'une écorce fine et fine.
  3. Les feuilles de la plante sont traditionnellement ovales. Si nous parlons de variétés hybrides, la feuille peut être ronde ou sculptée.
  4. Les azalées de jardin poussent en groupes ainsi que dans des arbustes individuels.
  5. Les inflorescences peuvent être monophoniques ou multicolores. Les fleurs peuvent être simples, frangées ou en éponge.

Conditions de croissance pour le jardin d'azalées - choix du site d'atterrissage

La condition principale pour la réussite de la reproduction de cet arbuste ornemental - le bon choix du lieu de plantation. Sur les arbustes ne devrait pas recevoir de lumière directe Il est préférable de choisir une zone ombragée dans votre jardin. Cependant, dans l'ombre épaisse des azalées sera également mal à l'aise. La plante a besoin d'une lumière solaire diffuse.

Le meilleur endroit pour planter des azalées de jardin est situé au nord de la maison. Dans un tel endroit, la plante sera éclairée par le soleil le matin et l'après-midi.

Au Japon, lors du choix d’un lieu de plantation d’azalées, il convient de garder à l’esprit que différentes variétés ont besoin de différents degrés d’ombrage. Une plante à feuilles persistantes nécessite un éclairage ambiant constant. Les variétés à feuilles caduques se sentent très à l'aise à l'ombre des arbres lorsque les rayons du soleil percent les cimes.

Une importance considérable est le voisinage avec d'autres plantes. Mieux encore, le jardin d'azalées est adjacent au mélèze et au chêne. Il est déconseillé de planter des arbustes à côté de l'érable, du peuplier et du tilleul - les racines de ces arbres pénètrent dans le sol de manière superficielle et absorbent l'humidité du rhododendron. S'il n'est pas possible de séparer les plantes les unes des autres, il est possible d'isoler les racines avec un film imperméable ou un matériau de toiture.

Il est très important de protéger le rhododendron du vent et des courants d'air. Il n'est pas nécessaire de planter un arbuste au coin du bâtiment et dans les zones soufflées entre les bâtiments.

Une bonne solution serait un site proche d’un réservoir naturel ou artificiel - dans de tels endroits, l’air est toujours suffisamment humide. Cependant, il ne faut pas permettre que le site soit inondé lors du dégel printanier de la neige.

Comment planter l'azalée

La variété pour la plantation est préférable de choisir en fonction des caractéristiques de votre jardin.

  1. Lors de l'achat de jeunes plants, examinez soigneusement leurs caractéristiques agrotechniques.
  2. Il est préférable d’acquérir la plante dans un conteneur spacieux avec une grosse motte de terre. Si une jeune plante est dans des assiettes étroites, son système racinaire sera sous-développé.
  3. Si le substrat dans le pot est sec, la plante risque de ne pas se déposer sur votre parcelle de jardin.
  4. Les branches d'une jeune plante doivent être élastiques et en bonne santé. Les jeunes pousses avec des pousses faibles ne seront pas viables.

Lors de l'achat d'un jeune arbre, vous devez vous assurer que la plante est bien attachée au sol. Pour ce faire, vous pouvez tirer doucement sur la base: un semis en bonne santé atteindra le pot avec une motte de terre.

Il est également nécessaire de bien préparer le sol avant de le planter dans le sol. Pour ce faire, creusez un trou de 50 cm de diamètre et de 70 à 80 cm de diamètre, puis appliquez une couche de 20 cm de profondeur sur le fond. Vous pouvez également utiliser de la brique cassée avec du sable. Il n'est pas nécessaire d'utiliser de la composition de chaux comme drainage - ils peuvent alcaliniser trop de sol.

La plante achetée est retirée du conteneur et placée dans une fosse avec une motte de terre. Pré-humectez bien les racines. Si le sol dans le récipient est sec, immergez la motte de terre dans l'eau et attendez que les bulles cessent de bouger.

La plante est placée dans une fosse de sorte que le sommet du coma de terre se situe au niveau du bord supérieur de la fosse. L'espace restant est recouvert de terre. La surface est légèrement compactée.

Soins d'une plante en pleine terre

Les règles pour le maintien de rhododendron en champ libre à la datcha sont les suivantes:

  1. Arrosez la plante doit être abondante dès que la couche supérieure du sol sèche. Pour l'irrigation utiliser de l'eau séparée, vous pouvez pleuvoir ou de l'étang. En août, le volume et la fréquence des arrosages devraient être considérablement réduits afin de donner à l'usine la possibilité de se préparer pour une période de repos.
  2. Tous les mois, vous pouvez légèrement acidifier le sol. Pour ce faire, prenez le jus de 5 citrons et 5 litres d'eau. Pour une jeune plante, 1,5 litre de solution suffira et un adulte aura besoin de 2,5 litres.
  3. Le paillage peut être fait avec du feuillage sec et des aiguilles de pin. N'utilisez pas de feuilles de châtaignier et d'érable - elles ont une réaction alcaline et se décomposent très rapidement. En été, une couche de paillis protégera les racines contre le dessèchement et la surchauffe, et en hiver, contre le gel. Il ne devrait pas être recouvert d'une couche d'arbuste racinaire en paillis. Une couche de paillis peut être ajoutée au besoin.
  4. La taille du jardin d’azalées est réduite au besoin - enlevez toutes les pousses sèches et endommagées et les inflorescences fanées. Les lieux d'élimination sont traités à l'huile de lin ou au poix de jardin. Si toutes les pousses de la plante sont en bonne santé, la taille ne peut pas être faite. Il est nécessaire d'effectuer la correction de la couronne uniquement pour les vieux arbustes et seulement après la fin de la floraison. Vous ne devriez pas tailler au printemps avant la floraison. Vous pouvez supprimer les pousses des boutons floraux résultants.
  5. Le jardin d'azalées aime l'air humide et nécessite par conséquent une pulvérisation régulière. Vous pouvez simplement organiser un baril d'eau dans le jardin à côté de la brousse. Il n'est pas nécessaire de pulvériser le buisson pendant la floraison - de l'eau pénètre sur les fleurs et les endommage. Vous pouvez le faire sans soin supplémentaire ni arrosage en automne ou en été pluvieux.
  6. Il est possible de nourrir l'azalée à feuilles caduques au printemps - une solution de molène est utilisée à cet effet. La deuxième alimentation est effectuée avant le début de la période de floraison. A cette époque, un mélange de molène et de potassium avec du phosphore est utilisé. Vous ne devez pas utiliser d'engrais de porc ou de fumier de cheval, mais uniquement des vaches. Les engrais granulés importés ne conviennent pas à la culture des azalées dans le climat russe. Ils sont conçus pour six mois chauds par an et peuvent geler les pousses non mûres. Ne convient pas aux engrais et aux cendres de bois - il peut lessiver le sol dans le jardin.

Maladies et ravageurs

L'azalée dans le jardin peut être affectée par les maladies suivantes:

  1. La chlorose calcaire est la maladie la plus commune de cet arbuste ornemental. Les feuilles de l’arbuste s’éclaircissent d’abord, puis jaunissent. Une bonne mesure prophylactique consiste à recouvrir de tourbe et de mélanges d’acides.
  2. Les azalées affectent souvent les maladies fongiques - rouille, pourriture, taches. Pour traiter ces maladies, il faut des agents fongicides.
  3. La défaite de la nécrose peut survenir avec une vague de froid pendant la saison de croissance et se traduit par l'apparition de taches brunes sur les feuilles.
  4. Avec la défaite de Fusarium, on observe un jaunissement et un flétrissement des tiges de rhododendron. Cette condition peut être traitée avec Fundazole.
  5. Si la plante manque de lumière solaire et ne procède pas à la taille en temps voulu, elle peut contracter une septoriozom. Cette maladie se caractérise par des taches rouges sur le feuillage et les tiges. Pour faire face à cette maladie peut utiliser un fongicide.

Pour la prévention des maladies, le rhododendron doit être traité avec des agents «Hom» ou «Oxy». Ces médicaments sont utilisés avant la floraison. À la fin de la période de floraison, la fondation est utilisée.

Les parasites les plus courants des azalées sont les rhododendrons, les tétranyques, les cochenilles, les pucerons et les thrips noirs. S'il y a des signes d'infection par des parasites, il est nécessaire d'utiliser des agents insecticides.

Très souvent, les jardiniers débutants se demandent pourquoi l'azalée ne fleurit pas. Très probablement, cela est dû à une violation des règles de soin - la plante manque de lumière du soleil ou d'humidité dans le jardin. Peut-être que la température de l'air est trop élevée pour le rhododendron.

Hivernage et repiquage des azalées de jardin

En automne, la plante a déposé des boutons floraux. La floraison de l'azalée dépend directement de la qualité de l'hivernage. La plante doit être préparée très soigneusement pour l'hiver. En automne, avant que le sol gèle, l'arbuste doit être arrosé avec soin.

Pour la plante a eu le temps de se préparer pour l'hiver, ne devrait pas être vêtue à l'automne.

Pour l’hiver, recouvrez la zone basale d’une couche protectrice de tourbe, d’aiguilles de pin ou de feuillage. Les jeunes plantes ont besoin d’une couche de 5 à 7 cm, tandis que pour les grands arbustes adultes, une couche d’isolant de 20 à 30 cm est nécessaire.

La transplantation de l'azalée est préférable au printemps. Si vous n'avez pas le temps de le faire, vous pouvez transplanter le rhododendron immédiatement après la floraison, mais au plus tard en septembre. Étant donné que les boutons floraux sont posés à l’automne, il ne faut pas s’attendre à une floraison active l’année suivante.

Plus D'Articles Sur Les Orchidées